Programme 2019

INSCRIPTIONS

8h00 Accueil des participants – petit déjeuner – networking

 

9h00 – Allocution d’Ouverture

Laure de LA RAUDIERE, députée d’Eure-et-Loir

 

9h10 – « Quelle architecture fiduciaire à l’âge du numérique ? »

Régis DEBRAY, écrivain-philosophe (sous réserve)

 

9h25 – Keynote : « La plateforme : Socle de la transformation du secteur bancaire ? »

Didier DESCOMBES, membre du comité exécutif, group chief strategy & development officer- financial services industry, groupe Sopra Steria

 

9h35 – Table ronde 1 – « Plateformes : quelle stratégie pour quels modèles d’affaires ? »

Le modèle d’affaires de sept des dix entreprises les plus rentables au monde repose désormais sur un modèle de plateforme numérique.  Ainsi, la « plateformisation » est non seulement devenue incontestablement une stratégie de développement gagnante mais encore indispensable aux banques pour gérer les nouveaux écosystèmes B2C et/ou B2B dans un monde multipolaire et hyperconnecté. Si plus de 30% de l’activité économique mondiale (environ 60 000 milliards de dollars) peut potentiellement être médiatisé ou monétisé par des plateformes numériques dans un délai de six ans (selon McKinsey), seulement 3% des entreprises ont à ce jour opté une stratégie de plateforme adaptée. Les banques traditionnelles devront-elles créer leurs propres plateformes ? Ou s’associer pour créer conjointement avec d’autres acteurs, des plateformes numériques partagées ? Ou encore s’associer à des plateformes existantes ? Lesquelles ? Avec quel partage de la valeur ? Comment pourront-elles adapter leurs organisations à ce changement de paradigme ? Quels nouveaux modèles d’affaires pourront ainsi émerger ? De nouveaux intermédiaires (courtiers, prescripteurs, partenariats avec des réseaux de proximité (agent banking), …) vont-ils se développer à la faveur de plateformes en marque blanche ?

 

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

 

 

10h35 – « Qu’est-ce que la confiance ? »

Mark HUNYADI, professeur de philosophie morale et politique à l’Université de Louvain et fondateur et directeur du Centre de philosophie pratique Europé (sous réserve)

https://dial.uclouvain.be/pr/boreal/object/boreal%3A196281/datastream/PDF_01/view

 

 

10h45 – Table ronde 2 : « Du coffre fort à la blockchain : la confiance au cœur des services financiers ? »

Dans un contexte de défiance vis-à-vis des institutions quasi-généralisé, les banques bénéficient toujours de la confiance des Français. Elles sont aussi les dépositaires de données parmi les plus précieuses permettant en particulier l’accès à leurs comptes et la réalisation d’opérations financières. De surcroît, leurs obligations prudentielles (KYC) les contraignent à disposer de données très complètes sur l’identité de leurs clients qu’ils soient particuliers ou entreprises.

Comment mieux tirer profit de cette connaissance et de la relation qui en découle ? Quelles évolutions attendre ? Dépositaire et gestionnaire des données sensibles, en particulier de l’identité numérique de ses clients, la banque deviendra-t-elle le « notaire » des données de ses clients ? Quelles réponses en matière de cybersécurité ? Quel rôle pour les RegTech, la blockchain et l’IA ? Quels modèles d’affaires imaginer pour ces nouvelles activités ? La banque : une entreprise à mission ?

 

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

 

 

11h45 – Keynote : « Quelle souveraineté financière européenne dans un monde numérique ? »

François VILLEROY DE GALHAU, gouverneur de la Banque de France ou Sylvie GOULARD, second sous-gouverneur de la Banque de France

 

 

11h55 – Table ronde 3 : « Le numérique pour construire l’Europe des services financiers ?»

Souveraineté, brexit, transition numérique, transition écologique, inclusion financière, … : Que peut le numérique face aux nouveaux enjeux du secteur financier européen ? Au service de quelle stratégie ? Faut-il développer une filière européenne des paiements ? De compensation et de transferts d’actifs ? Sur la base de quelles technologies et de quelles plateformes ? Comment garantir la souveraineté du système financier européen ? Vers une identité numérique européenne ?

 

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

12h55 – Conclusion

Agnès PANNIER-RUNACHER, Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie et des Finances (sous réserve)